06 75 88 72 55 orleans@dhagpo.org

Pratiques régulières

OUVERT À TOUSMéditation de Shiné                                                                                   
Entraînement à l’apaisement de l’esprit

Tous les mardis et vendredis de 19h15 à 21h
ainsi que un samedi par mois de 11h à 12h : 15 septembre 2018 – 13 octobre 2018 – 17 novembre 2018 – 15 décembre 2018 – 19 janvier 2019 – 16 février 2019 – 23 mars 2019 – 20 avril 2019 – 18 mai 2019 – 15 juin 2019

La méditation est un entraînement à la non-distraction de l’esprit. Par celle-ci, nous nous entraînons à ne pas suivre les mouvements qui traversent l’esprit en permanence, que ce soient les pensées, les idées, les souvenirs, les images, etc. En même temps, l’esprit est conscient, présent à lui-même.
Lorsque nous méditons, nous allons nous apercevoir que nous nous laissons emporter. Revenir encore et encore à cette attention consciente, c’est cela méditer.
Lorsque nous méditons, nous ne cherchons pas à atteindre un état particulier, comme celui de ne pas avoir de pensée, ou à percevoir quelque chose de spécial. Nous distinguons clairement tout ce qui se produit à l’intérieur de nous ; nous préservons une présence consciente.
Lama Jigmé Rinpoché

Cette méditation est guidée par des personnes formées pour donner des instructions sur la posture du corps, sur l’état d’esprit et sur les supports de méditation.

Elle se pratique assis sur un coussin ou sur une chaise en 3 sessions de environ 10 – 12 minutes avec une petite pause entre chaque sessions.

Il est préférable de prévoir une tenue souple et un vêtement chaud si nécessaire.

Pratiques de Tchenrézi en Français
Méditation sur l’Amour et la compassion                    

Pour pratiquer cette méditation, il est nécessaire d’avoir pris refuge et d’avoir reçu les instructions spécifiques.
Il est cependant possible à tous d’y assister.

Planning : Nous vous communiquerons le planning prochainement.Si vous êtes intéressés par cette pratique n’hésitez pas  à nous contacter.

La pratique du rituel de Tchenrézi, ou Bouddha de la grande Compassion, permet, par des visualisations et la récitation de son mantra, de développer les qualités d’amour et de compassion envers tous les êtres.
Cette pratique est guidée en français une fois par mois. Les dates sont annoncées dans l’InfoLettre hebdomadaire envoyée aux adhérents.

Rituel d’Amitabha                                                                                   

Pour pratiquer cette méditation, il est nécessaire d’avoir pris refuge et d’avoir reçu les instructions spécifiques.
Il est cependant possible à tous d’y assister.

Planning : Nous vous communiquerons le planning prochainement.Si vous êtes intéressés par cette pratique n’hésitez pas  à nous contacter.

Cette pratique bien que courte est extrêmement bénéfique car elle recouvre à la fois des aspects de médiation et des aspects du Vajra Yana ( la voie du diamant ) comme l’a expliqué Jigmé Rinpoché qui l’a recommandée. Elle est aussi bénéfique au quotidien, car pratiquée régulièrement, elle permet de calmer l’esprit, de l’ouvrir à plus de clarté et discernement.

 

Amitabha, le Bouddha de la lumière infinie, est associé à la terre de Dewachen. La pratique de sa méditation permet de créer pour soi et pour les autres, les causes d’une renaissance en cette terre pure. La terre de Dewachen ou terre de Sukhavati, “lieu de félicité’’ ou “la Bienheureuse’’ est le nom donné à la terre pure du Bouddha Amitabha, née du voeu de celui-ci pour aider les êtres qui y aspirent à y renaitre. L’on atteint cette terre merveilleuse grâce à la ferveur que l’on développe tout au long de sa vie et au moment de la mort d’y renaitre. Y renaitre permet de poursuivre son chemin vers l’Eveil dans un environnement paradisiaque d’où toute souffrance est exclue. Le dharma y est enseigné de manière continue et ceux qui atteignent Dewachen au moment de leur mort ne renaissent pas. Il est évidemment utile de connaitre cette pratique puissante pour soi-même mais aussi pour aider les mourants, qu’ils nous soient proches ou non. Il est recommandé d’effectuer la (courte) pratique d ‘Amitabha chaque jour ou en tous cas le plus souvent possible. Pour créer de bonnes conditions de renaissance et favoriser le transfert de conscience dans la terre d’Amitabha, il est conseillé de réciter 100 000,  voire même 600 000 fois le mantra d’Amitabha.